Pourquoi l’huile de coco est devenue un indispensable de ma routine beauté ?

Hello les filles,

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un produit 100% naturel devenu indispensable dans ma routine beauté *roulement de tambours* l’huile de coco. Elle a clairement détrôné l’huile d’olive. Oui oui vous avez bien lu.

Certaines d’entre vous en sont déjà adeptes j’en suis sûre. L’huile de coco est multi-usages et tellement fantastique. Il existe des millions de façons de l’utiliser mais j’ai décidé de vous parler uniquement de ce que j’ai testé et approuvé. 🙂

1. Quelle huile de coco utiliser ?

J’en ai deux. Une bio 100% vierge que j’ai acheté au prix de 9,90€ chez Naturalia et une autre assez basique que l’on m’a offerte mais que l’on peut trouver assez facilement dans les magasins afro et/ou indiens au prix moyen de 3,50€.

La première est juste top, elle est blanche, sent la noix de coco et fond très facilement. Elle est d’ailleurs utilisable en cuisine. La deuxième est une huile moins naturelle, elle fond moins facilement et sent peu la noix de coco. Elle n’est d’ailleurs pas utilisable en cuisine, je crois qu’elle a des visées purement cosmétiques. Dans tous les cas, les deux sont blanches, compactes en hiver, liquide en été.

huile-de-coco_deux_pots

 

Si je ne devais en garder qu’une je dirais celle de Naturalia mais je sais qu’on peut avoir des budgets limités donc vous pouvez très bien utiliser celle trouvée en boutique exotique (afro, indienne, etc.). Il paraît qu’on trouve de l’huile de coco dans certains supermarché, au rayon huile etc. J’ai pas encore vu mais n’hésitez pas à me le dire en commentaire si vous en avez vu quelque part.

A gauche, l'huile bio A droite, l'huile non bio
A gauche, l’huile bio
A droite, l’huile non bio

2. Pour les cheveux ?

Alors ce n’est pas un grand secret mais l’huile de coco est géniale pour les cheveux secs et abîmés. Je l’utilise de deux manières :
– en soin avant shampoing : je l’applique sur mes cheveux puis je mets du film alimentaire autour pour un effet « cocotte minute » comme ça l’huile pénètre mieux la fibre capillaire et je laisse poser. Au minimum 30 minutes. Bon parfois, j’ai la flemme de rincer alors ça part en pose de 2h ou plus mais c’est pas grave, plus on la laisse poser meilleur c’est. Idéalement, j’aimerais la laisser poser toute la nuit mais je dors tellement mal que j’en aurais partout sur l’oreiller. Petite astuce pour pouvoir sortir ou ne pas se faire regarder bizarrement par le chéri, un joli foulard noué autour de la tête pour masquer le subterfuge. Je recommande pour tous les types de cheveux, exceptés peut être au cheveux gras et/ou fins qui auraient sûrement tendance à s’alourdir ou à devenir encore plus gras.

– en soin quotidien : je l’applique après avoir hydraté mes cheveux avec le produit adéquat (eau+glycérine, soin hydratant du commerce, etc.), uniquement sur les longueurs et les pointes. Au contraire du soin précédent, il ne faut pas être généreuse pour ne pas ressembler à une friteuse. Quelques gouttes suffisent. Cela permet à l’huile de retenir l’hydratation dans mes cheveux et donc d’augmenter l’efficacité de mes soins. Ce soin, je le recommande uniquement aux cheveux secs ou abîmés.

Ces deux utilisations sont vraiment top et m’ont beaucoup aidée à prendre soins de mes cheveux naturels (défrisés avant et crépus maintenant). L’huile de coco a aussi ce gros avantage d’assouplir la fibre capillaire et du coup, on a des frisettes nettement mieux dessinées. 🙂

3. Pour les mains ? Pour les pieds ?

– pour les mains : je l’utilise quand mes ongles se dédoublent ou lorsque j’ai des petites peaux mortes douloureuses (oui vous voyez de quoi je parle, ces petites peaux qui en hiver ont le don de s’accrocher sur les pulls et de faire TRÈS mal). J’en prends une lichette/une petite quantité, je me masse les mains avec le soir avant de me coucher. Je masse bien pour faire pénétrer l’huile, j’insiste sur les ongles et les parties sèches. S’il en reste un peu et que ça fait trop gras, j’essuie l’excédent avec un mouchoir sinon je vais au lit.

– pour les pieds : l’été c’est bien de marché dans le sable chaud, de se balader pieds nus etc. mais bonjour la corne et la sécheresse ! Du coup, même utilisation que précédemment, je masse mes pieds avec un peu d’huile de coco. Déjà ça fait un bien fou après une journée et encore plus lorsque c’est quelqu’un d’autre qui le fait (mon chéri si tu vois ce message …) et surtout BYE BYE la corne. Bon après c’est pareil, si vous avez de la corne depuis 10 ans, c’est pas l’huile de coco qui va faire un miracle. Faut entretenir ses petons un minimum et allez chez la pédicure-podologue de temps en temps, ça leur fait du bien.

Sur les mains et sur les pieds, je la trouve vraiment top aussi. J’ai les pieds moins secs et moins de petites peaux autour des ongles. Et puis qu’est ce que ça sent bon !

4. Sur le corps ?

Vous allez me dire évidemment mais moi je dis pas si évidemment que ça. Parce que l’huile c’est gras donc si tu t’enduis d’huile après la douche et que tu comptes t »habiller c’est râpé. MAIS comme je suis une petite rebelle, j’ai l’astuce. Oui oui ! Je mets juste de l’huile de coco dans mon lait hydratant habituel, un peu pas tout la bouteille, hein. Je secoue bien et hop ! Un lait hydratant plus hydratant et surtout une petite odeur de coco… que du bonheur !

Mon astuce c’est de ne le faire qu’avec les laits du supermarché que je trouve pas assez hydratants. Je ne le fais pas avec mes laits de pharmacie ou parapharmacie car ils sont souvent assez costauds niveau hydration.

5. Sur le visage ?

Alors là, je sais que vous tiquez. Vous vous dites « euh la fille, elle se plaint de sa peau mixte/grasse et elle va se mettre de l’huile sur le visage ? WTF ? » Ouais bizarre hein. Je vous rassure, j’utilise l’huile de coco en démaquillant. Non mais je suis sérieuse. C’est juste génial lorsque vous fait la totale teint x yeux x bouche. Toutes les femmes qui font ce combo savent comme se démaquiller c’est juste usant. Bah avec l’huile de coco c’est miraculeux ! Tout part et il ne reste rien ! A part un léger film (mais vraiment léger) gras.

Mon astuce c’est de faire chauffer une noisette d’huile entre mes mains puis je l’applique sur tout mon visage, je frotte bien et j’insiste sur les zones difficiles comme la bouche (rouge à lèvres mate, merci !) et les yeux (mascara, eyeliner extrême, zou disparaissez !). A ce stade, je ressemble à un arlequin. Tout le maquillage s’est dissout et étalé partout sur le visage. Ensuite, je prends un coton imbibé d’eau micellaire et je nettoie jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien sur le coton. Vous vous dites ouais mais pas besoin de l’huile. Et si ! Parce que juste avec l’eau micellaire parfois je peux utiliser jusqu’à 10 cotons et il reste quand même un peu de fond de teint ou un peu de mascara. Avec l’huile de coco juste avant, je n’utilise plus que 2 à 4 cotons en fonction de la richesse de mon maquillage et surtout il ne reste rien !
Les peaux sèches peuvent s’arrêter là, l’huile de coco restante fera le travail de votre crème de nuit. Mais pour les peaux grasses ou celles qui n’aiment pas avoir un film gras sur la peau, un petit passage sous l’eau avec votre gel nettoyant préféré et hop le tour est joué.

Cette routine est plus longue mais je ne le regrette pas. Ma peau est nettement mieux démaquillée et du coup, je n’ai plus de petits boutons bizarres dus à un mauvais démaquillage. Et puis j’estime que si j’ai su me maquiller, je dois savoir me démaquiller correctement.

 

Je vous ai donné toutes les utilisations que je fais de l’huile de coco. Il est possible de remplacer par une autre huile végétale mais je préfère l’huile de coco car elle sent bon et reste assez discrète sur la peau. Il existe encore bien d’autres utilisations mais je n’ai pas testé donc je ne saurai vous donner un avis éclairé sur le sujet, notamment le côté « blanchisseur de dent » … oui les rumeurs disent que l’huile de coco peut aider à enlever la plaque dentaire et à blanchir les dents … je n’ai pas très envie d’essayer, ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien. lol

Et vous, vous utilisez des huiles végétales ? Quels usages vous en faites ? Dites moi tout. 🙂

 

Blogueuse beauté afro mais pas que… Une véritable beauty addict toujours à la recherche de nouveauté et du produit miracle, une beauty junkie qui s’assume.

One thought on “Pourquoi l’huile de coco est devenue un indispensable de ma routine beauté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *